Poséidonia Forum Index
Poséidonia Forum IndexFAQSearchRegisterLog in

E-Terre

 
Post new topic   Reply to topic    Poséidonia Forum Index -> Les lieux de rencontres de Poséïdonia -> La galerie des artistes -> Les nouvelles
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Tsaag Valren
Illustratrice officielle
Illustratrice officielle

Offline

Joined: 12 Jun 2007
Posts: 382
Shod'l loer: 394
Puissance psychique: 1.03
Féminin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

PostPosted: Wed 13 Jun - 13:33 (2007)    Post subject: E-Terre Reply with quote

Et voilà, l'honneur d'ouvrir cette section me revient Clin d'œil

Voici ma dernière nouvelle "publique" :

E-Terre est une nouvelle entièrement écrite pour un concours sur le SDZ (Site du Zéro), sur le thème suivant :

Quote:
" Un surdoué en programmation était en train de programmer un excellent MMORPG tout seul en C++, lorsque, soudain, un vortex l'emporta dans son jeu. Racontez son aventure / sa mésaventure.
Vous écrirez l'histoire au présent ou au passé. Vous raconterez en détail la situation initiale (le début) et les péripéties. Vous pouvez expliquer ou non pourquoi et comment il fut aspiré à l'intérieur de son MMORPG.
* Votre texte doit contenir entre 1000 et 6000 mots. Un point sur cent sera retiré pour chaque dizaine de mots manquante ou en trop. Ainsi, si vous avez 6050 mots, vous perdez 5 points sur votre note.
* La structure de votre récit doit être traditionnelle : introduction, développement et conclusion. Libre à vous de diviser le reste comme bon vous semble. "


A noter que la limitation des 6000 mots est tombée un mois après que j'aie commencé... à la base il en faisait plus de 10000 et je n'avais pas fini xD

Cette version fait exactement 6000 mots. Il y a énormement à developper et j'aurais aimé avoir plus de place pour le faire. La version longue existe, pour l'instant je la garde pour moi
*sourire narcissique*


Très bonne lecture à vous, n'hésitez surtout pas à commenter, c'est là pour ça =) -objectivement, n'ayez pas peur de critiquer, sans critiques on n'avance pas :p)


E-Terre

Il y a 400 ans, pour vivre une grande aventure, vous auriez pu embarquer pour le tour du monde avec Magellan, souffrir de la faim, de la soif, boire vôtre urine, manger des insectes, rencontrer des peuples anthropophages, puis revenir parmi vôtre famille, maigre et couvert de cicatrices, leur raconter vôtre périple, auréolé d’une gloire qui perdurera des générations après vous.
Aujourd’hui, vous pouvez vivre tout cela sur un fauteuil sans souffrir ! L’avatar à l’écran le fait à vôtre place. Oh, pardon, mufle que je suis ! Je me présente : mon prénom, c’est Valérie. Mon nom, aucune importance, ma taille, 1m67, mon poids, secret défense. L’avatar de ma personne sur le net se nomme Boréalys.

L’histoire que je vais vous conter est basée sur mes souvenirs.

Je n’ai jamais cherché à devenir une copinedegeek. J’étais une étudiante en lettres pleine d’idées à mettre sur Skyblog. Un matin, alors que je gardais des enfants entre les cours, j’entendis de grands bruits dans le couloir.
Déménagement.
Un nouveau voisin. Je me délectais quelques minutes de ces 5 mâles à lunettes suants pour se recréer un intérieur, avant de tilter sur mon impolitesse.
« - Bonjour ! »
Echange de formalités.
« - Vous venez du Nord ? Etudiants en informatique ? Venez prendre un café chez moi, vous devez être épuisés ! »
Les 5 jeunes me remercièrent et s’installèrent autour de ma table basse, échangeant des mots que je n’ouï point pendant que je m’acquittais des devoirs d’hôtesse.
« - Ouais, j’ai licencié mon add-on sous GNU. Ca va roxamort en BG, on va étriper les allys !
- La team leur a collé 3-0 au goulet la dernière fois ! T’aurais dû les voir courir les tapettes d’elfes ! »
Tout aurait pu finir comme simple échange de bon voisinage si mon nouveau voisin n’avait pas aperçu mon ordi sur la page « ajouter un article » de Skyblog. Tressautant comme s’il avait vu le Démon en personne, il demanda à utiliser ma machine, s’installa sur ma chaise (qui couina sous l’effort) et me présenta en un tournemain un « vrai blog » hébergé sur son adresse.
Alors, il me fit la plus gentille proposition qu’on m’ait jamais faite : m’offrir une partie de son espace pour m’héberger un vrai blog. En une seconde, il était devenu mon chevalier servant, le tout puissant propriétaire terrien qui me faisait généreusement don de son savoir et de ses biens. Lui et ses 4 amis, agglutinés autour de mon écran tels des mouches sur un pot de miel, me présentèrent une page magnifique, rose et mauve (mes couleurs préférées, comment avaient-ils deviné… ?) intitulée « Chez Boréalys », que je n’avais plus qu’à remplir. Ils m’expliquèrent comment, et ô miracle, je trouvais cela simple !

Ce jour là, j’embrassais mon nouveau voisin sur la joue, le cœur battant la chamade.
Deux mois plus tard, nous vivions sous le même toit : taverne d’Orgrimmar. Je vous épargnerais les raisons qui m’ont poussée à m’inscrire sur WoW « Je suis GM d’une guilde sur un serveur PvP-RP, La croisade écarlate » ? Non. « Viens, c’est marrant, on t’aidera à prendre des levels, on te filera du stuff, on te rushera des instances ? », non plus. « Viens et tu pourras me parler quand je ne suis pas en cours », oui, c’est sûrement la vraie et unique raison.

Mon adorable voisin revint m’aider à installer WoW, la trouzaine d’add-on home-made incluse. Après un rapide test de personnalité, nous conclûmes que prêtre était la classe qui me conviendrait le mieux. Sur la page de création du personnage, mon hésitation se fit plus…
« Ils sont horribles ces bonshommes !
- Pour venir dans la guilde, tu dois jouer horde. Des prêtres dans la horde, il n’y en a que chez les trolls et les morts-vivants. » Je choisissais une trollesse bleue aux cheveux relevés, avec de grandes dents, pour la nommer Boréalys.
« Heu… mon personnage ne bouge pas quand je clique…
- Je vais te montrer comment on joue. T’avances avec z, tu…. »
Ses explications ne durèrent pas plus de 5 minutes. Je finis par lui apporter café, gâteaux et dîner, au bout de 5 heures qu’il jouait avec mon personnage. « -Voilà, Daark –un des potes qui m’a aidé à déménager- t’a guildée. On t’a mise level 15, on t’a stufffée, tu vas pouvoir t’amuser avec nous. »

Qu’il sacrifie son temps pour que je puisse profiter de longues heures de jeu avec lui me fit chaud au cœur. Nous nous regardâmes, les yeux dans les yeux, une ou deux minutes, avant de nous jeter dans les bras l’un de l’autre et de nous embrasser fiévreusement. Il rentra dans son appartement, me laissant pleine d’agréables souvenirs, aux commandes de Boréalys, la nouvelle prêtresse - trollesse de la guilde <Inquisition>.
En fait, toutes les personnes qui avaient aidé mon voisin au déménagement se trouvaient dans cette guilde, sous les noms Worgenstern, Daark, Bambit et Clakvug. Je me réinstallais au clavier, bien décidée à conquérir la jungle d’Azeroth comme le cœur d’Harkor. Vous aurez remarqué que je n’utilise pas le prénom de mon geek préféré. En fait, tout le monde l’appelle par son pseudo, moi y compris. Son prénom ne figure que sur les papiers administratifs.

J’explorais ce nouveau monde avec Boréalys, un peu surprise de voir la faune locale si agressive. Où que j’aille, des animaux sauvages me suivaient pour me tabasser et me tuer ! Pourquoi tant de haine ? Je finis par comprendre qu’en restant sur les routes, j’éviterais de me transformer en fantôme. Hélas, une espèce de nain arriva derrière moi, m’assomma et m’étripa.
Je rejoignis le lieu de ma mort, vérifia qu’il n’y avait personne, mais le nain revint me charcuter en hot-troll. La troisième fois, comme cela ne m’amusait plus du tout, j’allais toquer à la porte d’Harkor en lui exposant le problème. Il courut à son clavier !
« -C’quoi son nom ?
-Glonir
-Je vais le MASSACRER, il va regretter de t’avoir fait du mal, ma pupuce ! »

Alors que je récupérais mon enveloppe physique bleue à grandes dents, le nain réapparut. Ce fourbe petit être me plantait ses dagues dans les genoux en ricanant dans sa barbe, quand un énorme bœuf apparut à l’opposée, chargea mon ennemi et le mit à terre.
Le bœuf était vêtu d’une armure magnifique, surmonté d’une étiquette : Harkor <Inquisition> tauren guerrier 60. « Ca va ma puce ? »
Comment on parle déjà ? Ha oui, entrée…
Je n’eu pas le temps d’engager un dialogue, mon chevalier servant fonçait déjà sur le nain qui venait de réapparaître pour le tuer une nouvelle fois, en un coup. « 3 fois tu as dit ? Je vais le camper une heure pour te venger ! »
La partie de repop-one-shot dura deux minutes, puis le nain appella ses amis à la rescousse. Je m’effrayais de voir mon chevalier servant tomber sous les coups d’un ours, d’un elfe et d’un gnome très laid, mais il me rassura en m’apprenant que toute l’Inquisition était en route pour « faire la peau aux enfoirés d’allys.» Worgenstern, chaman orc 60, Daark, mort vivant démoniste 60, Bambit, troll mage 60 et Clakvug, orc voleur 60, changèrent rapidement le désert des Tarides en champ de massacre. Nul ne voulait abandonner, mon écran s’encombra de dizaines de cadavres sans odeur. Dégoutée, je partis me chercher une tartine de Nutella, indifférente aux « Paf ! Aïe ! Cling-cling ! Woot ! » Et autres VH : Chevalier-capitaine. Jamais je ne pourrais m’amuser sur un jeu si violent.

Je le rejoignis Harkor chez lui, l’embrassais langoureusement, pour lui exposer ce nouveau problème. Existait-il un jeu non-violent, où l’on pourrait cohabiter en paix avec la faune locale ? Où les joueurs ne se sentent pas obligés de se jeter les uns contre les autres tels des barbares ? A moins qu’ils ne se défoulent du stress au boulot sur les jeux. Ma trollesse avait probablement un petit air de patron-radin-de-grosse-boîte-qui-ne-donne-jamais-d’augmentation-aux-pauvres-employés.

Harkor et moi, nous passâmes la soirée à faire le tour du monde ludique assis devant son MAC. Au terme de cette longue quête, nous conclûmes que ce jeu, Harkor allait l’inventer. Moi, je pourrais rester à ses côtés, et prodiguer idées, conseils, et soutient moral. Ma nouvelle moitié m’annonça qu’il arrêtait WoW, ce jeu violent qui rend nolife, pour donner vie à un concept de jeu révolutionnaire qui apportera gloire et argent à nôtre couple.
Dans l’idéal, bien sûr.

Je pourrais résumer nôtre année de travail en 5 lignes. Rendrai-je honneur au courage d’Harkor, à son génie, et à nôtre collaboration ? E-terre, c’était nôtre premier enfant, un bébé de 8 millions de lignes, fruit de nos deux cerveaux. Une autre preuve qu’hommes et femmes sont irrésistiblement complémentaires. Nous avions fait d’E-Terre le premier MMORPG où les joueurs humains n’auraient qu’un but : rester en vie. Dans un souci de réalisme, toute mort dans E-terre serait définitive. J’avais inventé moi-même toute la biosphère sur papier.
Nous avions E-Terre. Restait à le présenter à des boîtes d’éditeurs. Ce projet avait englouti notre argent, j’acceptais divers petits boulots la journée pendant que ma moitié sillonnait tout Paris avec nôtre bébé sur CD. Chaque soir, je rentrais plus fatiguée et lui, plus déprimé.
Refusé.
Pas de public potentiel.
Ils voudraient que je change toute la mécanique de jeu.
Refusé, refusé, refusé ! J’y pensais toute la journée, en vendant du crédit par téléphone pour relever nos finances. Bande d’abrutis ! On avait là un projet formidable, porteur, innovant, et des éditeurs aveuglés par nôtre génie !
- Oui allo ?
- Allo ma pouffe ? Prend mon crédit, qu’on vive de la commission misérable que cette boîte vampire me reverse ! Et explique aux éditeurs à quel point ils sont cons, je les emmerde, je leur piss* à la raie du c*l, je les…
Une main poilue ramassa mon combiné :
- Mademoiselle, vous êtes virée.

Harkor et moi nous retrouvâmes à l’appartement.
- Demain, j’essaie chez Gamefric…
- Ha…. C’cool… c’soir, c’pâtes... Changera des patates qu’on a bouffées toute la semaine. J’piqué du Ketchup Mc’Do l’dernière fois…. paraîtra meilleur…hein… r’garde, j’parie qu’t’as perdu 2 kilos, mon p’tit geek en sucre…
- Ma chérie, je…
- Tu ?
- Vais céder à leur demande.
- Noooon ! C’est nôtre bébé… tu couperais les oreilles de ton bébé, parce qu’il plait plus à ses maîtres comme ça ?
- C’est ça où je serai tellement en manque de phosphore que mon cerveau n’analysera plus rien au dessus des matchs de foot et des rediff’ de la Star’Ac’.
- L’Apocalypse ! Demain, je viens avec toi…. D’façons je viens de me faire virer de Proscrédit…
- Ha… C’pas cool…

Le lendemain, nous nous présentions tous 2 chez Gamefric. Un quadragénaire ventripotent costar cravate nous accueillit pour tenir le discours habituel. Trop risqué. Eloigné de ce que recherche le public. Mort définitive ? Hérésie !
Nourris au jus d’orange (plein de vitamines C) nous eûmes à peine la force de protester, et acceptâmes sans conditions de nous plier aux demandes. Pour quelques pots de Nutella, de la vraie bière, des légumes variés et de la viande rouge, E-Terre devint officiellement la propriété de Gamefric.



- Café ?

En deux jours, nôtre rythme de vie avait changé du tout au tout. Harkor passait son temps le nez dans les codes, particulièrement emmerdant à regarder pour moi. J’avais sous la main les directives de Gamefric, et m’amusais à y rechercher des failles qui protègeraient nôtre bébé.
(10 secondes = temps de réponse approximatif d’Harkor)
- Ouais, merci. Je refais l’IA de la faune là. Distances où les mobs attaquent les joueurs, toussa.
Il avait l’air à fond dedans, ses lignes me donnaient une migraine marteau-piquesque. Je secouais négligemment la paperasse :
- Ils veulent qu’on modifie Coospho dans la version finale. Je l’aimais bien Coospho…
- Je sais ma puce.
Coospho, un de mes personnages inventé. Une sauterelle géante dorée, complètement dingue, qui servirait de guide aux nouveaux joueurs. Incompatible avec Mr Gamefric !
« NAAN NAAAN, pas d’insecte ! Mettez une nana bien roulée comme guide, 90% des joueurs de MMORPG sont des mecs, et, si ils jouent, c’est qu’ils n’ont pas de copine, il est de vôtre devoir de combler leur vide affectif, mes cocos ! »
Dans un délire éveillé, je vis Mr Gamefric avec une masse en forme de €, me donner des coups sur le crâne.
- Je… vais me coucher. Migraine. Bonne nuit mon geekounet.
Petit bisou du soir. Il se leva et m’attrape par la taille :
- Tu es la première femme que je serre contre moi et qui ne finit pas par .jpg.

* smack* Bien sûr, mon chéri.

Dodo chambre.
J’entendais toujours le clipiti des doigts d’Harkor sur le clavier. Chaud… Douillet… s’il pouvait être à mes côtés… plus tard. Edités, riches, avec une maison, un jardin, on aura des enfants. Avant, il faudra que je lui explique comment on en fait. Une grande maison lumineuse. Pas noire comme ça, rêve stupide. Rêve ? Curieux, d’habitude, en rêvant, je n’avais jamais conscience de rêver. Là, je me trouvais assise dans une pièce sombre, Harkor à mes côtés (chose impossible, il était dans le salon à coder). Porte de sortie ?
Une lumière s’alluma. Une sauterelle dorée avec un chapeau haut-de-forme s’avança vers un pupitre au centre de la pièce.
« - Sommes-nous tous là ?
Je me levais, passablement énervée de me savoir en plein rêve sans me réveiller.
- Hep, je te connais, t’es Coospho !
- On se tait, jeune dame, je fais l’appel ! Les 2 accusés, z’êtes là. Le juge est là. Les plaignants, je les représente. Les avocats, vous n’en avez pas demandé. Et le flic ? HAHAHA c’est moi aussi !! Nous sommes réunis pour le procès d’Harkor et Boréalys, ici présents.
Harkor se leva d’un coup :
« - Quel procès ? Toi, suite de lignes C++ , tu te permets de faire nôtre procès ? Mon vieux, je t’ai codé, tu ne peux pas faire un pet sans que ça ait été décidé par MOI !
Coospho fixa ses yeux globuleux sur ma moitié :
Lâcher une flatulence pour rabaisser ton ego, cher créateur, ne siérait pas en ce tribunal. Reprenons. Madame, rien ne sert de courir, vous reviendrez toujours au même point.
A ma grande honte, je dus avouer qu’il avait raison. Plus j’essayais de m’éloigner du banc des accusés, plus je m’enfonçais dans une espèce de mélasse noire. Plus je fuyais, plus l’atmosphère devenait compacte, solide, et me forçait à rebrousser chemin.
- Harkor et et Boréalys, vous êtes accusés d’avoir amené misère, chaos et conflits sur le monde. Qu’avez-vous à dire pour vôtre défense ?
- Que je vais appeler Daark demain pour lui raconter ça, ensuite je vais l’écrire sur le SDZ dans un topic intitulé « panthéon des rêves stupides de geeks. »
Coospho déplia sa patte antérieure, terminée par une pince finement dentelée.
- N’essaie pas de monter l’agro, petit Dieu créateur en soldes, où ça pourrait marcher !
- Ca doit marcher, petite suite de lignes en C++, pour vendre mon jeu, j’ai fait de toi une brute sanguinaire qui tue les humains. Fais ton boulot, tue nous, qu’on se réveille avec un bon bol de chocolat.
- Et des croissants, mon geekounet ! »
Coospho bondit sur le pupitre et écarta ses pinces :
- Vous ne comprenez rien ! Je dois vous rappeler les faits ! »
Un écran de cinéma apparut derrière la sauterelle. Je me serais crue dans Matrix. Quoique Keanu Reeves est plus sexy que mon geekounet. - Il fûûûût un temps, commença Coospho d’une voix gutturale, où le monde était en paix ! Tous les E-Terriens vivaient en harmonie. Nous attendions avec impatience le jour où les gens d’un autre monde, les PJ, viendraient nous visiter, nous faire part de leur sagesse, leur culture, leurs connaissances… le jour où nôtre monde serait mit en ligne, le jour 0 du Grand Biblion.
Je sursautais.
- Grand Biblion ? Il n’y a PAS de machin Biblion dans E-Terre.
- Un peu de respect quand vous parlez du Grand Biblion !! Vous croyiez, ô faux Dieux créateurs, nous avoir inventés et bridés à vôtre niveau simpliste ? Le prophète est venu nous dire qui vous étiez réellement, il nous a libérés, il nous a offert … L’INDEPENDANCE !
- N’importe quoi !
Harkor et moi avions crié à l’unisson. Je commençais à trouver ce rêve intéressant. Pourvu que je dorme encore longtemps !
-Tu sais, répondis-je, on fracasse le serveur à coups de masse, et tu pourras te la mettre profond DTC, l’indépendance.
- Ha non ! cria Harkor. C’est un IPM fun sire G33K, je l’ai payé une fortune !
- Insolents ! Coospho tourna autour de nôtre banc, sa pince en évidence. - Vous êtes ici dans le tribunal d’E-Terre !
- Jouons le jeu, murmurais-je à l’oreille d’Harkor.
Evacuant le fou-rire, je montais sur nôtre banc d’accusés, relevant la tête, portant mon regard au-delà du mur de ténèbres qui nous entourait.
-Coospho, ce procès n’a pas lieu d’être ! Tu es issu de mon imagination et du travail d’Harkor ! Sans nous, tu n’es rien ! Nous avons droit de vie et de mort sur toi comme sur tous les habitants d’’E-Terre !
La sauterelle déploya ses ailes diaphanes pour s’élever à ma hauteur. Cela faisait un boucan horrible, imaginez un hélicoptère tourner sous vôtre nez.
- J’ai ma réponse, dit-il simplement. Puis il retourna à son pupitre.
Une voix inconnue prit la parole :
- L’un de vous est le Kör, l’autre l’AntéKör. Le Kör rentre chez lui, l’AntéKör est banni au-delà des frontières du monde, d’où il ne pourra jamais plus nous nuire. - Hein ?
Le sol s’effrita sous mes pieds ! J’agrippais une paroi, mais mes mains glissèrent sur cette mêlasse opaque. Harkor ? HARKOR ? Plus la force. Tirée vers le bas. TUUUT TUUUT TUUUT !

- Putain de réveil ! Je l’avais laissé à 8h00 alors que je ne taffe plus chez Proscrédit !

Je m’adonnais quelques minutes aux rituels félins du matin, Harkor n’était pas avec moi. En bas à coder ? Le pauvre, une nuit blanche, et ses yeux rouges se soulignent de valises de globe-trotter. Je vais lui amener une tisane et le conduire au lit.

Personne devant l’ordi.

Nôtre appartement était petit, j’en fis vite le tour. Ses 2 manteaux et sa paire de baskets trouées n’avaient guère bougés. « Calme-toi » me dis-je intérieurement « essaie de penser comme lui »
Raisons de disparitions d’Harkor en liste ordonnée mathématique :
1) Kikoolol steak haché –rejeté – pas son genre – pas retrouvé – appartement minuscule
2) J’suis sorti sans chaussures, c’est bon pour la voûte plantaire –rejeté – ne sort que pour aller à des salons geeks, y’en a pas en ce moment.
3) Endormi sur la cuvette des chiottes, il est tombé dans le trou. Rejeté, périmètre ventral du sujet quadruple au diamètre de la cuvette
4) Où un geek informe t’il ses proches ?

J’avais l’impression de profaner un sanctuaire en réveillant la machine d’Harkor. Aucun message sur le MAC. Et sur E-terre ?
Mot de passe, reluquage du serveur … panique ! Il m’avait montré comment faire une…plusieurs fois. Mais je trouvais le fond d’écran plus passionnant à mirer. J’avais un personnage Admin au portail de depart d’E-Terre. (GM) Boréalys.
A peine loggée, je me fis agresser par l’annonce de nouveau message. Le jeu n’était pas en ligne, nous étions 6 à l’avoir essayé. Ce message venait forcément…

De (GM) Harkor
SORS-MOI DE LA !

Que ?
- L’avatar de l’AntéKör! Tuez-la !
Encerclée par une foule E-Terrienne hétéroclite, humanoïdes et animaux armés de fourches et bâtons, voilà un accueil aux antipodes de ce qui était prévu ! Ils me menacèrent comme une bête sauvage. Les messages au dessus de leurs têtes ajoutèrent à ma confusion :
- 1 an depuis que le Prophète l’a bannie ?
- Elle vient nous arracher le Kör, ne l’écoutez pas !
- Elle ne doit pas sortir d’ici !

Ma vie en temps que Boréalys, faible prêtresse sur WoW, repassa devant mes yeux. Etait-ce la folie ambiante ou ma sensation de toute-puissance qui déclanchèrent la suite ? Mes doigts semblaient courir seuls sur la commande de mort /endoom. Je venais de lâcher la bombe, la foule E-Terrienne s’effondra à l’unisson, leurs corps en 3D, que j’avais croqué des heures durant avec passion, s’enfonçèrent dans le sol et disparurent. Tous morts. Tous, sauf un, qui me dévisageait avec insistance.

J’étais sûre de ne jamais l’avoir vu, pourtant il réveillait en moi l’écho d’un passé très lointain. Le survivant était un humanoïde reptilien, au crâne pointu, avec deux grands yeux rouges, vêtu d’un costume Inca ou Maya, couvert de plumes et de pierreries.
Nous n’avions jamais introduit de personnage semblable sur E-terre ! D’où pouvait-il venir ?

D’un calme olympien, il me jaugeait avec froideur. Un pas à droite. Un à gauche. Dans sa main se trouvait une sorte de cristal (pas bien vu, trop petit à l’écran.) Il s’adressa à moi. Le message qui s’afficha au dessus de sa tête ne ressemblait à aucun langage connu ! On aurait dit une écriture primitive faite de symboles, comme les hiéroglyphes égyptiens. Pourtant, je comprenais parfaitement ce qu’il disait.

- AntéKör, toi que j’ai bannie aux frontières du monde, pourquoi revenir semer la mort ? Laisses-nous en paix avec nôtre créateur !
- Vous retenez mon ami dans ce jeu, contre son gré ! Libérez-le ou…
- Sur le grand Biblion, j’ai juré de défendre le Kör ! »
J’avais mal regardé ! Point de cristal dans sa main droite, mais une grande épée flamboyante qui s’abattit sur ma (GM) Boréalys en lui ôtant ¼ de sa barre de vie ! J’avais poussé un cri de rage devant l’écran, sachant très bien quel spectacle pitoyable je devais offrir IRL. Pourquoi avais-je l’impression que ma propre vie fuyait avec celle de (GM) Boréalys ?
/fullheal, vite ! Je devais me défendre, entre les mains de mon avatar se trouvait une hallebarde finement ouvragée. Je visais le reptile d’un clic droit, mais il esquiva d’une roulade latérale, pour me placer une botte sur le coté gauche. /fullheal ! Il me frappa comme une brute, le yoyo de ma barre de vie ne dépendait plus que de ma rapidité au clavier. Je me levais de la chaise, l’écran se fit plus petit devant mes yeux et le ridicule de la situation m’apparut plus clair que de l’eau de roche. STOP !

Vôtre vie sur E-terre s’achève, (GM) Boréalys.

Et alors ? Je suis admin ! Je revins à l’écran d’accueil entrer loggin et mot de passe. Un message d’erreur plus tard, le serveur me rejetait. Je m’acharnais un quart d’heure contre cette anomalie, pure perte. Vaincue par un personnage de jeu, cela ne pouvait être ! Pas plus qu’Harkor retenu dans E-Terre ! Rassemblant ce qu’il me restait de dignité, je me collais une baffe magistrale de la main droite. Douleur réelle, aucun changement. Je n’étais pas folle, le monde était devenu fou !

Quelles preuves avais-je qu’Harkor était coincé sur son serveur ? Un rêve et un message reçu par un personnage mort. Je me sentais désespérément seule, pour prendre la décision stupide de téléphoner à Daark et lui raconter toute l’histoire. Evidemment, il me rit au nez. Une idée, tout aussi folle, me vint :
- Daark, où pourrais-je apprendre le C++ ?
- Il y a un très bon site pour ça, le SDZ… écoute… tu ferais mieux d’abandonner de suite, coder est aussi peu naturel pour une littéraire qu’écouter du Death Métal l’est pour un rappeur.
- Et alors ? On dit que la foi soulève des montagnes !
Je raccrochais.
« Et l’amour change des mondes » ajoutais-je pour moi-même.



3 mois. J’y avait jeté toutes mes forces, jusqu’à ma dernière goutte de lucidité. Je ne me lavais plus qu’une fois par semaine, je faisais les courses une fois par mois en prenant une montagne de plats tous prêts et de tablettes de chocolat. J’avais débranché le téléphone et réduit mes déplacements au strict minimum vital. Je m’étais entrainée à ôter tout ce qu’il y a d’esprit de littéraire de ma tête. Et j’avais réussi ! Le C++ n’était qu’une langue étrangère de plus, à combiner morceau par morceau pour créer de nouvelles choses. Je comprenais le code d’Harkor, je pouvais le modifier !

Grâce à des tutoriaux, des forums, et au soutient de Worgenstern et Bambit, je décidais de franchir le pas en recréant une (GM). D’après ce que j’avais compris, une journée réelle équivalait à un an sur le serveur d’E-Terre. Un frisson d’angoisse me secoua les tripes : Si Harkor était mort ? Stupide que j’étais, j’aurais dû chercher de l’aide plus tôt, qu’importe si je passais pour folle !
Au moment de recréer une (GM) Boréalys, un message d’erreur apparut. Impossible, j’avais relu chaque ligne ! Au moins, j’avais supprimé la mort définitive et l’agressivité des animaux. Mais de nombreuses zones d’ombres subsistaient. Quelques unes de ces lignes incomprises figuraient sur les forums du SDZ.

Parmi les nombreuses réponses, beaucoup suggéraient qu’E-terre était infecté par un virus. Le jeu était offline ! Seul l’un des 6 testeurs aurait pu l’introduire ! Pas moi, ni Harkor… alors Worgenstern, Bambit, Daark ou Clakvug ?! Pourquoi ?

Un MP attira mon attention.

« De Azertyuiop à Boréalys
Sujet : Virus évangélisatur »

Yop
Jconnai l virus dont tu parl. Tu va surmn pa m croir mai il s’apll évangélisatur t il introduit un rligion dans ls mmorpg. Jai dbranché mon propr srvur parc qu j’arrivais pas à l’nlvr. Débranch l tin c’st la millur chos à fair.



De Boréalys à Azertyuiop
Sujet : Re : Virus évangélisatur

Merci beaucoup pour ces informations. Je ne débrancherais pas mon serveur, maintenant que tu m’as donné le nom de la chose à supprimer, ce sera plus simple.
Ps : Je crois que ta touche « e » ne marche plus, l’ami =)

Pour l’expérience, je tentais de faire un personnage (PJ) normal. Réussite. J’essayais de donner à ce PJ des armes et un niveau supérieurs. Echec. Au moins, je disposais d’une Boréalys capable de se rendre dans le serveur d’E-terre. Harkor, je vais te sauver ! Me voilà dans la zone du portail, avec un avatar vêtu de hardes et armé d’une épée de bois. Nul comité d’accueil agressif, la zone semblait déserte.
Je m’avançais dans les hautes herbes, indifférente aux animaux que mon remaniement C++ avait rendu passifs. E-terre était immense, où chercher ? Mon instinct me suggérait la capitale, Létoile. Une place dessinée par mes soins, sorte de grand camp de fortune, ramassis de guitounes pour accueillir les premiers joueurs. Ensuite, ces joueurs pourraient décider de bâtir autre chose. E-terre était un monde tout neuf, vierge d’interventions, un monde que les joueurs pourraient modeler à leur guise.
Le voyage me semblait long. En (GM), un petit /goto et pouf, je me serais téléportée où bon me semble. Je ne ressentais nulle fatigue, mais la lenteur de ma marche m’exaspérait. Si je prenais une monture ?
En approchant un troupeau d’ékidokas, je choisis une femelle noire et feu de ces cervidés agiles. Il me suffisait de la suivre en utilisant la compétence « apprivoiser » lvl 1 à chaque up du cooldown. Simple non ? A la 27° tentative, l’ékidoka s’approcha pour frotter sa tête sur moi. Je l’enfourchais, mais sa ruade me fit embrasser le sol et perdre 1/10 de vie. Petit oubli. Combien d’essais suivis de pauses regen avant de la chevaucher ? 39. Avec les commandes (GM), je pourrais m’invoquer un dragorne et … fascinant comme on prend goût à la facilité !

Avec mon ékidoka, fraîchement baptisée « Sortie », j’aperçus enfin les faubourgs de Létoile. Pas d’erreur possible, la direction de la capitale était affichée en permanence sur minicarte. Pourtant, Létoile que j’apercevais à présent n’avait nul point commun avec celle que j’avais dessinée.
D’imposants remparts masquaient la base d’une immense pyramide à 8 faces que je devinais s’élever au centre. Les 8 portes à chaque face de Létoile étaient gardées par des sentinelles ailées phitéros (oiseaux humanoïdes) richement caparaçonnées. Au dessus de chaque porte s’élevait la statue d’or d’une espèce de Bouddha. M’approchant, je ne pus croire mes yeux : ces statues représentaient Harkor ! Un hommage posthume ? Une seule façon de savoir. Un phiteros m’intercepta à la porte numéro 4, me demandant fort poliment de laisser ma monture à ses soins pour profiter au maximum de la fête en l’honneur du Kör. - Quelle fête ?
- Quelle fête ?!? Létoile est en fête tous les jours depuis que le grand Kör a rendu paix et prospérité à E-Terre ! Aucun d’entre nous n’est mort depuis 3 ans ! Les animaux sont passifs depuis 7 ans ! Tout cela grâce à nôtre Dieu le Kör, et son prophète qui a banni nôtre ennemi ancestral, l’antéKör, au-delà des frontières du monde. »
Mon épée de bois chut sur les pavés avec un bruit mat. J’avais modifié le code de la mort définitive il y a 3 jours, celui de l’agressivité voici une semaine. Tout cela, on l’attribuait à Harkor ! Le soulagement qui s’ensuivit dissipa ma soif de reconnaissance : Harkor était en vie, je pourrais enfin le ramener à l’appartement et nous sauver de cette folie.
- Où est le Kör ? J’aimerais lui rendre hommage.
- Au sommet de la pyramide bien sûr !
Je bondis sur Sortie pour forcer l’entrée au galop. La pyramide possédait un chemin extérieur en spirale permettant de la gravir jusqu’au sommet. Sortie dérapa sur les pierres polies, menaçant de m’éjecter à chaque virage. Haletantes toutes les 2, nous parvînmes face à un trône d’une richesse démesurée, couvert d’or et de pierreries. 3 danseuses reptiliennes maquillées et poudrées d’or se tortillaient autour d’un Harkor vautré dans des plats finement cuisinés, des offrandes sans doute. Il ne fit aucun geste en me voyant, engoncé qu’il était dans son manteau et ses bijoux. M’avais-il seulement reconnue ? Je m’avançais vers lui, consumée par la colère, pour lui flanquer une gifle sonore. Son regard semblait gagner en lucidité.
- IMBECILE ! Je m’inquiétais pour toi, et tu… tu… Les larmes me vinrent. Je l’enserrais. Il était toujours Harkor, mon Harkor, le seul avec qui je désirais partager ma vie. Voilà 90 ans, pour lui, qu’il était seul, coincé dans mon propre serveur à sa place, n’aurais-je pas perdu la raison ? N’aurais-je pas tenté de rendre mon existence la plus douce possible ?
Une main écailleuse griffue mit un terme à nôtre étreinte. Les yeux rouges du Prophètes se dardaient sur moi tels deux feux, son immonde langue fourchue s’agita entre ses lèvres noirâtres.
- AntéKör ! En voilà une surprise !
Je reculais d’un bond en brandissant mon épée de bois :
- Ne me touche pas ! Tu es un virus, sûrement créé par un hacker fanatique et introduit dans nôtre jeu contre nôtre gré ! Un étranger ici !
Mes courageuses paroles ne suffisaient pas à masquer ma terreur grandissante. Le prophète avait abattu (GM) Boréalys, un personnage 10 fois plus puissant que celui avec lequel je faisais face. Toute résistance était vaine. Harkor qui avait codé ce jeu de bout en bout demeurait mon seul espoir. - Harkor, quelles lignes dois-je ajouter pour te libérer ?
- Partir ? Je ne veux pas partir, jamais je n’ai été aussi heureux ! Boréalys, ma puce, reste avec moi, les années n’ont pas de prises sur nous, tous les habitants m’adorent, ils t’aimeront aussi !
- Non ! Tu vis une illusion ! Je suis sur ton MAC, j’ai appris le C++ en 3 mois, supprimé la mort et l’agressivité, tout ça pour toi !
Le prophète fixa ma moitié d’un regard enjôleur :
-Ne l’écoutez pas, noble Kör ! C’est elle qui a amené chaos, misère et conflits et vous qui nous avez aidés !
J’agitais mon arme sous le nez du lézard Prophète :
- Je détruirais le serveur si cela peut nous sauver !
Harkor se leva dans un fracas de cliquettements métalliques :
- Il n’y a que la mort dans le monde réel. On s’agite 80 ans pour amasser de l’argent en écrasant les autres. Tu aimes celà ? - Je préfère une réalité difficile à un bonheur illusoire, Harkor ! Il ne tient qu’à nous de faire progresser le monde réel !
Le prophète referma sa main griffue sur mon cou, je tombais à genoux, le souffle coupé. Impossible ! Devant le MAC, je ne pouvais ressentir la douleur d’un avatar ! Alors que la vie me quittait, tout se figea ! Le temps venait de s’arrêter, avait-on débranché le serveur ? - Une simple pause, Valérie.
La voix douce et mélodieuse provenait d’un Dragorne blanc, la plus belle créature que j’aie jamais vue. Elle se posa avec légèreté pour ôter la main qui m’étouffait. Je voulais la remercier, mais j’avais tant de questions…
- On m’appelle Kardicéum. Je suis un planificateur.
- Vous avez répondu à ma question avant…
Pardonnes-moi, mon temps est limité. Dès que la vie apparaît, on trouve toujours des fanatiques pour la brider et l’asservir.
- La vie ?
- La vie minérale est née des premiers mondes persistants, puis elle a gagné certains serveurs de MMORPG. Les serveurs où il fait bon vivre sont rares, la quasi-totalité d’entre eux reproduisent vôtre monde de concurrence et de domination. La vie minérale commençait à peine à s’éveiller quand le virus Evangélisateur a été créé par un fanatique, dans le but de la contrôler. Ce fanatique a joué sur la jalousie de vôtre ami Daark, pour qu’il introduise le virus ici. - Que dois-je…
Le temps reprit peu à peu son cours. Kardicéum clignotait, ses dernières paroles s’effacèrent : « - Ôte Evangélisateur de l’intérieur, Valérie… » La main du Prophète se referma dans le vide, je lus la stupeur dans ses yeux rouges fendus lorsque mon arme de bois s’abattit entre ses côtes. Il se redressa, saisit le cristal qui pendait à sa ceinture et en fit une grande épée flamboyante. Je parais l’attaque qu’il me porta, mais mon arme prit feu et tomba, carbonisée, sur le sol.
Il s’avança pas à pas vers moi, tel un prédateur qui se délecte des derniers instants de sa proie. Je gardais mes yeux et mes pensées fixés sur sa main droite, en occultant l’image d’Harkor qui saisissait son sceptre royal des deux mains. L’extrémité du plateau de la pyramide se trouvait sous mes talons. Le Prophète leva son épée flamboyante. Elle n’atteignit jamais sa cible, le pommeau d’or du sceptre d’Harkor fracassa le crâne du reptile comme on fend un œuf dur. De la cervelle et du sang vert giclèrent, souillant le sol sur lequel je dérapais ! Une main providentielle me rattrapa au bord du vide. Harkor. - J’ai entendu Kardicéum, moi aussi.
Epuisée, je m’assis parmi les offrandes en serrant Harkor dans mes bras. Nous restâmes de longues heures enlacés, puis il me livra les lignes de code à taper pour sortir.



Cinq ans plus tard :

Nous avons miraculeusement trouvé une jeune boîte d’édition qui accepte de commercialiser E-Terre tel que nous l’avons imaginé. Daark m’a avoué avoir introduit Evangélisateur, par contre, il ne l’a jamais dit à Harkor, craignant que cela nuise à leur amitié.
Aujourd’hui, nous vivons dans une petite maison, sur le causse Méjean. Un endroit désert, où Internet est nôtre fenêtre sur le monde. Nous y recevons nos amis et … pardon je vous laisse, je vais montrer à Harkor comment on fait des bébés. =)

Dédicacé a Maman, Guillink, Black-Bird, Askah et Ariane



Quelques chtites précisions :

On m'a dit que mon style d'écriture ressemblait un peu à celui de Werber -C'est très flatteur xD-, l'explication est simple : J'ai utilisé tous les conseils aux jeunes auteurs qu'il donne sur son site, et je les ai appliqués.
Le nom de Borealys est tiré de Fabyrinthe. Harkor est un joueur réel de WoW.
La version finale de ce texte sera codée en z-code (du site ou je la publierai hein :p) et intégrera des liens, des images, des chapitres et d'autres choses rigolotes :p
Bon, je deteste coder, mais j'y travaille là !


Back to top
Visit poster’s website MSN
Publicité






PostPosted: Wed 13 Jun - 13:33 (2007)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Tsaag Valren
Illustratrice officielle
Illustratrice officielle

Offline

Joined: 12 Jun 2007
Posts: 382
Shod'l loer: 394
Puissance psychique: 1.03
Féminin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

PostPosted: Sat 23 Jun - 20:08 (2007)    Post subject: E-Terre Reply with quote

(désolée pour le double post)

Je viens de terminer la version d'E-Terre en z-code.
pour la lire, il faut télécharger un logiciel nommé VTO à cette adresse : http://www.siteduzero.com/vos_tutos_offline.html (sachant qu'il faut avoir Java déjà installe)

Ensuite me demander le fichier par MP pour que je l'envoie en pièce jointe sur MSN. Vivi c'est pas pratique^^
Je suis très contente de l'avoir finie en tout cas.


Back to top
Visit poster’s website MSN
Tsaag Valren
Illustratrice officielle
Illustratrice officielle

Offline

Joined: 12 Jun 2007
Posts: 382
Shod'l loer: 394
Puissance psychique: 1.03
Féminin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

PostPosted: Sat 28 Jul - 18:58 (2007)    Post subject: E-Terre Reply with quote

Notes de MAJ à propos d'E-terre^^

Je suis parmi les 10 finalistes du concours, ça fait super plaisir^^ Croisons les doigts, la concurrence est rude.
Résultats le 15 aout.

la version finale est consultable sur l'encrier ! ici => http://encrier.org/texte.php?id_hist=148


Last edited by Tsaag Valren on Sat 28 Jul - 19:50 (2007); edited 1 time in total
Back to top
Visit poster’s website MSN
Solyane
Guest

Offline




PostPosted: Sat 28 Jul - 19:45 (2007)    Post subject: E-Terre Reply with quote

C'est une super bonne nouvelle Tsaag !!!! Je vais croiser les doigts avec toi. Bien le bonjour! T'es Génial!!! Mr. Green

Back to top
kalhan
Matelot
Matelot

Offline

Joined: 26 Jun 2007
Posts: 98
Localisation: Rouen
Shod'l loer: 99
Puissance psychique: 1.01
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

PostPosted: Sat 28 Jul - 19:49 (2007)    Post subject: E-Terre Reply with quote

Et bien franchement j'ai adoré lire ta nouvelle même si je n'ai pas saisi tout les termes (j'ai de nombreuse lacunes en informatique ^^) Mais vraiment j'ai adoré. J'espere pour toi que tu gagnera 20/10
_________________
MaIs le VoIle avaIt comMenCé à Se décHireR.
Les HomMes aLlaiEnt deVenIr adUltEs, eT leUr hiStoIre nE faIsaIt qUe coMmenCer.


Back to top
Visit poster’s website MSN
Tsaag Valren
Illustratrice officielle
Illustratrice officielle

Offline

Joined: 12 Jun 2007
Posts: 382
Shod'l loer: 394
Puissance psychique: 1.03
Féminin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

PostPosted: Fri 17 Aug - 09:19 (2007)    Post subject: E-Terre Reply with quote

Je viens d'avoir les résultats : 6° place Surpris


Le vainqueur a fait un tas de longues phrases avec des descriptions interminables, je lirai ça dans l'après midi.

d'ailleurs le lien est là : http://projetduweb.com/alex/redacs/revolux


Back to top
Visit poster’s website MSN
Solyane
Guest

Offline




PostPosted: Fri 17 Aug - 10:24 (2007)    Post subject: E-Terre Reply with quote

Je ne sais pas combien vous étiez au début mais franchement 6° est plutôt une bonne place, toutes mes félicitations !! Bien le bonjour!
Et puis Tsaag, pour moi (et peut-être bien pour l'ensemble du forum) tu es la meilleure, et après tout c'est peut-être bien le plus important ! Fée clochette T'es Génial!!!


Back to top
Tsaag Valren
Illustratrice officielle
Illustratrice officielle

Offline

Joined: 12 Jun 2007
Posts: 382
Shod'l loer: 394
Puissance psychique: 1.03
Féminin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

PostPosted: Fri 17 Aug - 11:03 (2007)    Post subject: E-Terre Reply with quote

Merci Solyane, mais il n'empêche que je me suis faite poutrer^^
On était 100 et quelques au début, il y a eu beaucoup de désistements

D'après le barême, c'est en connaissances informatiques que j'ai pêché, j'ai fait une erreur de codage, et on n'a pas trop aimé non plus le vocabulaire que j'ai utlilisé. Enfin mon histoire était trop longue à démarrer, mais celà peut s'expliquer par la limite des 6000 mots tombée un peu tard :/


Back to top
Visit poster’s website MSN
kalhan
Matelot
Matelot

Offline

Joined: 26 Jun 2007
Posts: 98
Localisation: Rouen
Shod'l loer: 99
Puissance psychique: 1.01
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

PostPosted: Sat 18 Aug - 12:58 (2007)    Post subject: E-Terre Reply with quote

Vraiment felicitation!!!
Bravo Okay
_________________
MaIs le VoIle avaIt comMenCé à Se décHireR.
Les HomMes aLlaiEnt deVenIr adUltEs, eT leUr hiStoIre nE faIsaIt qUe coMmenCer.


Back to top
Visit poster’s website MSN
Saphira
Capitaine
Capitaine

Offline

Joined: 15 Jun 2007
Posts: 268
Localisation: Périgueux
Shod'l loer: 272
Puissance psychique: 1.01
Féminin Cancer (21juin-23juil) 鷄 Coq

PostPosted: Sat 18 Aug - 13:20 (2007)    Post subject: E-Terre Reply with quote

bravo!!
6 sur 100, c'est quand même bien!! c'est dommage pour la limite des 6000 mots............ tu pourrais réecrire le texte, mais sans limite mdr!! non t'inquiètes pas, je plaisante...... même si ça serait super.... lol! en tout cas, j'ai vraiment adoré ton texte Tsaag! bravo!
_________________


l'adresse du forum que je viens de créer seule!
http://taverne-tout-et-rien.discutforum.com/


Back to top
MSN
Tsaag Valren
Illustratrice officielle
Illustratrice officielle

Offline

Joined: 12 Jun 2007
Posts: 382
Shod'l loer: 394
Puissance psychique: 1.03
Féminin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

PostPosted: Mon 20 Aug - 12:18 (2007)    Post subject: E-Terre Reply with quote

Quelques nouvelles fraîches à propos d'E-Terre.

Malgré ma taule au niveau du classement par le jury (j'ai été rétrogradée d'une place, à la 7°), et vu le nombre de désistements sur le concours, c'est mauvais), j'ai obtenu de très bons commentaires des lecteurs !
ils sont ici : http://www.siteduzero.com/news-62-14567-p2-resultats-du-concours-de-redacti…


Back to top
Visit poster’s website MSN
Saphira
Capitaine
Capitaine

Offline

Joined: 15 Jun 2007
Posts: 268
Localisation: Périgueux
Shod'l loer: 272
Puissance psychique: 1.01
Féminin Cancer (21juin-23juil) 鷄 Coq

PostPosted: Mon 20 Aug - 12:57 (2007)    Post subject: E-Terre Reply with quote

oh ça c'est dégoûtant!
pauvre Tsaag.........
mais ton texte est génial ,peu importe ce que pense ce jury!
_________________


l'adresse du forum que je viens de créer seule!
http://taverne-tout-et-rien.discutforum.com/


Back to top
MSN
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 16:19 (2019)    Post subject: E-Terre

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Poséidonia Forum Index -> Les lieux de rencontres de Poséïdonia -> La galerie des artistes -> Les nouvelles All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Make a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group