Poséidonia Forum Index
Poséidonia Forum IndexFAQSearchRegisterLog in

Le syndrome du voyageur

 
Post new topic   Reply to topic    Poséidonia Forum Index -> L'œuvre de Bernard Simonay, et l'auteur lui même -> La grande bibliothèque -> La salle de la connaissance
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Tsaag Valren
Illustratrice officielle
Illustratrice officielle

Offline

Joined: 12 Jun 2007
Posts: 382
Shod'l loer: 394
Puissance psychique: 1.03
Féminin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

PostPosted: Tue 17 Jul - 10:04 (2007)    Post subject: Le syndrome du voyageur Reply with quote

(Ce thème n'est pas développé dans les romans de Bernard Simonay, mille excuses si je n'ai pas posté au bon endroit)


Je m'interesse au syndrôme du voyageur pour rédiger "Le triathlon" :



Le syndrome du voyageur est aussi appellé "choc culturel"


Que ce soit le climat, la nourriture, la langue ou tout simplement l’architecture ou le paysage il y a toujours plus ou moins de choses qui «ne sont pas comme chez nous».

Quand ces « détails du quotidien » deviennent plus marquants, on parle alors « d’exotisme » ou de « pittoresque », le plus souvent c’est justement cet exotisme et ce pittoresque qui sont recherchés et qui constituent la saveur d’un voyage.

Mais cette adaptation au quotidien peut parfois devenir tellement marquante, voire contraignante qu’elle peut engendrer des réactions psychologiques, voire physiques dont les conséquences peuvent parfois être très fâcheuses.

Il n’est pas toujours nécessaire de se retrouver immergé dans une culture très différente pour éprouver «le syndrome du voyageur», parfois le simple fait d’être dans un environnement culturel ou mystique intense peut suffire à provoquer des réactions incontrôlées.

Ce phénomène est médicalement reconnu et décrit (entre autre en psychiatrie) et porte divers noms comme le « syndrome de Stendhal », mais on parlera plus généralement de «syndrome du voyageur» ou de «choc culturel», les anglais utilisant le terme «occupational hazard ».

Le syndrome de Stendhal

Le Syndrome de Stendhal (aussi appelé syndrome de Florence) est le premier syndrome du voyageur à avoir été reconnu. Il doit son nom au célèbre écrivain, Stendhal, qui le premier, en 1817, dans ses carnets de voyage, a fait la description ce que lui-même a ressenti en sortant de l’Eglise Santa Croce à Florence. Aujourd’hui encore, chaque année, les urgences des hôpitaux de Rome et de Florence reçoivent des touristes en proie à ce même tourment.
" J'étais dans une sorte d'extase, par l'idée d'être à Florence, et le voisinage des grands hommes dont je venais de voir les tombeaux. Absorbé dans la contemplation de la beauté sublime, je la voyais de près, je la touchais pour ainsi dire. J'étais arrivé à ce point d'émotion où se rencontrent les sensations célestes données par les Beaux Arts et les sentiments passionnés. En sortant de Santa Croce, j'avais un battement de cœur, la vie était épuisée chez moi, je marchais avec la crainte de tomber ".


Il est important de savoir que si l’étude du syndrome du voyageur relève de la psychologie / psychiatrie, ce n’est pas pour autant une maladie ou le signe d’une faiblesse psychologique.

Tous les voyageurs, sans discernement, sont susceptibles d’êtres frappés à un moment ou à un autre par le choc culturel.

Le « choc culturel » représente le stress ressenti (même inconsciemment) lorsque on est immergé dans une nouvelle culture. Il affecte tous les domaines de la vie jusque dans les petits détails de la vie quotidienne. Les principaux signes du choc culturel peuvent être la fatigue, la confusion, la mauvaise humeur, la gêne, le désarroi, la colère et le repli sur soi. Cela peut être également une combinaison de tous ces états d’âme.

Celui-ci revêt plusieurs niveaux, du vague à l'âme, de la désillusion et du refus émotionnel du cadre étranger, jusqu'à l'état anxieux majeur accompagné de confusion mentale, en passant par le sentiment de solitude, l'accès dépressif avec manque d'entrain, fatigue, troubles du sommeil et d'autres sensations physiques variées

L’intensité de la manifestation du choc varie d’un voyageur à l’autre et dépend de la capacité d’adaptation de chacun.
La patience, l’ouverture d’esprit, le repos et la communication permettent de passer avec succès cette phase d’adaptation.

Le choc culturel étant le résultat de la confrontation de deux cultures, certaines destinations sont plus connues que d’autres pour être susceptibles de provoquer le « syndrome du voyageur », toutefois toutes les cultures de sont pas égales devant la confrontation.

C’est ainsi qu’il existe un Le syndrome de Paris des Japonais, qui ne semble affecter que les ressortissants du pays du soleil levant.

Ce syndrome se manifeste par des troubles allant de l'état dépressif à la tentative de suicide en passant par des délires de persécution.
"Ils pensent trouver en France un idéal de raffinement et imaginent Paris comme un paradis civilisé.
Mais les codes de communication français sont très différents des leurs: par exemple,la structure de la langue japonaise est telle qu'il faut attendre la fin de la phrase pour en comprendre le sens. Cela amène les japonais à être très patients, alors qu'un français n'hésitera pas à couper la parole de son interlocuteur.
De même, il existe une communication non verbale très intense, où l'on s'efforce de lire dans l'attitude de l’autre, trop parler est perçu là-bas comme vulgaire.
En France, pour se faire comprendre, les japonais sont donc obligés de se faire violence".
[docteur Ota, psychiatre à l'hôpital Sainte-Anne] (citation issue tiré d'un article de Libération)

D’autres syndromes :

Le syndrome de Jérusalem, qui se manifeste par une bouffée délirante qui frappe certains touristes, soudain frappés par une forme violente d'anxiété et obsédés par le désir de se purifier. Certains vont jusqu’à se draper dans la literie de leur hôtel et vont délivrer des sermons devant le mont d'Oliviers ou le mur des Lamentations.

Chaque année, une quarantaine de personnes seraient hospitalisés à Jérusalem pour ce type de symptômes.

Le Syndrome de Notre Dame. A Paris chaque été, on observe quelques anglo-saxons déambulant sur le parvis de la cathédrale, victimes de bouffées délirantes, les malades se croient en danger de mort, d'autres prétendent être en communication directe avec Dieu.

Le syndrome Indien est un des plus connus et des plus dur à éviter.
Le choc culturel intense, l’emprise de la religion (des religions) sur le quotidien et la densité de la population provoquent un sentiment de peur-panique et de dépression qui pousse certains à littéralement fuir le pays ou à se réfugier dans le mysticisme.

Le syndrome de jean Claude aux States.
Affecte plus particulièrement les anciens sportifs Belges intellectuellement peu favorisé qui en se rendant aux Etats-Unis semblent oublier rapidement l’usage du Français et deviennent Aware.

Le syndrome des Etats Unis.
Affecte lui toute personne normalement instruite et un minimum au courant de l’actualité mondiale qui se rend aux Etats-Unis et qui est rapidement gagnée par le sentiment que ce pays est majoritairement peuplé de cow boys largement surarmés, passablement sous instruits et objectivement néfastes pour la survie de l’espèce humaine…


Les syndromes de l'Inde :

Des troubles hallucinatoires ou délirants sont fréquents en Inde , pays dont la puissance mystique , mêlée à l'extrême pauvreté, bouleverse les voyageurs les plus rationalistes . Les sujets entrent dans des états d'errance ou d'extase, nécessitant le plus souvent un rapatriement sanitaire le simple retour en occident , règle le plus souvent la situation .

Renseignements pris auprès de l’institut des maladies tropicales, il semble que pour des raisons diverses ce syndrome ne puisse pas être officiellement reconnu.

***

Fichtrement interressant non ? Il y a une probabilité presque infime pour que quelqu'un sur ce forum ait connu le phénomène, mais on ne sait jamais, si vous avez plus de renseignements d'exemples etc n'hésitez surtout pas à poster à la suite.





Voilà un spoilers du triathlon, je suis désolée de faire ça mais je m'en voudrait beaucoup de faire des erreurs sur ce texte écrit entièrement à la première personne !

Ji-Yao est atteint du syndrôme du voyageur dès son arrivée en Eyristar. Il alterne entre des phases de profonde béatitude et des migraines doublées d'une agoraphobie aigue (phenomène que je connais bien Surpris)
Une doctoresse va le prendre en charge et le soigner en lui expliquant simplement tout ce qui fait qu'Eyristar est telle qu'elle est : des pans d'histoire oubliés, les raisons aux décorations des chambres et le pourquoi au fait que personne ne semble travailler.
En principe le seul remède à ce syndrôme est de quitter le lieu en questions.
Mais Ji-Yao ne vit plus que pour participer à son triathlon Surpris


Back to top
Visit poster’s website MSN
Publicité






PostPosted: Tue 17 Jul - 10:04 (2007)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
petitepom
Navigateur
Navigateur

Offline

Joined: 16 Jun 2007
Posts: 129
Localisation: dans un pays au nord de la medhellenie
Shod'l loer: 130
Puissance psychique: 1.01
Féminin Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent

PostPosted: Tue 17 Jul - 11:38 (2007)    Post subject: Le syndrome du voyageur Reply with quote

voila qui est très interressant : tu peux faire le rapprochement avec le voyage de Dorian à travers la Medhellenie ou il decouvre des lieux des plus depaysants qui pourraient très bien entrainer un trouble de ce type ;
il exciste en Psychiatrie un autre trouble : " le voyage Pathologique"
Dans son délire , la personne pense avoir une mission, elle est très motivée dès le depart, cela peut se produire chez des personnes atteintes de schizophrénie


Back to top
Visit poster’s website
kalhan
Matelot
Matelot

Offline

Joined: 26 Jun 2007
Posts: 98
Localisation: Rouen
Shod'l loer: 99
Puissance psychique: 1.01
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

PostPosted: Tue 17 Jul - 16:27 (2007)    Post subject: Le syndrome du voyageur Reply with quote

Je trouve toujours des sujets comme celui ci trés interesant car je n'aurais peut être pas eu l'idée par moi même de m'y intereser! Je te remercie donc pour celui ci!
Personellement je n'ai jamais eu ce genre de syndrome mais je comprend à quel point il peut être dangereux surtout avec ton exemple de Jean Claude aux States( TRES DANGEREUX). Sans blague voulant voyager dans different pays est ce dingue mais malgrés tout les troubles que cela peut engendrer (Les hopitaux par exemple) j'aimerais connaitre un jours ça ..enfin plutot comme le decrit Standhal.
_________________
MaIs le VoIle avaIt comMenCé à Se décHireR.
Les HomMes aLlaiEnt deVenIr adUltEs, eT leUr hiStoIre nE faIsaIt qUe coMmenCer.


Back to top
Visit poster’s website MSN
Astyan
Admin-Titan
Admin-Titan

Offline

Joined: 29 May 2007
Posts: 714
Localisation: Nice
Shod'l loer: 861
Puissance psychique: 1.21
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 龍 Dragon

PostPosted: Tue 17 Jul - 17:06 (2007)    Post subject: Le syndrome du voyageur Reply with quote

J'ai eu de la chance de ne jamais l'avoir malgré mes nombreux voyages. Bon c'est vrai que j'ai ressenti plusieurs fois de l'admiration.
Cette maladie est justement, preuve que l'homme peut fiare de superbes choses qui rendent malades tellement on est ébahi et impressioné devant. Notamment dans le cas de notre dame de Paris.
_________________


Back to top
Visit poster’s website MSN
Païdras
Navigateur
Navigateur

Offline

Joined: 27 Jun 2007
Posts: 143
Localisation: Saint-Etienne
Shod'l loer: 1
Puissance psychique: 0.01
Masculin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat

PostPosted: Tue 17 Jul - 22:44 (2007)    Post subject: Le syndrome du voyageur Reply with quote

C'est fou! Choqué l'art sous toute ses formes peut-être un moyen de communication redoutable!
Ne pleure-t-on pas devant un beau film Désolé ? Pourtant on n'en a rien vécu!
Pourquoi n'en serait-il pas de même pour l'architecture? Et à un stade si poussé que cela influencerait notre comportement!
L'arme utilisée dans les journaux pendant les guerres: la propagande, ne serait-elle pas une exploitation de ce syndrome?
Altérer l'esprit de ses troupes, pour qu'elles se sentent invinscible, J't'ai tué! tout en détruisant le moral de l'énemi.

Les sentiments sont propre à l'homme, ses sens sont une force, mais aussi une faiblesse.
_________________
A la barre de l'Hedreen...


Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 12:18 (2019)    Post subject: Le syndrome du voyageur

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Poséidonia Forum Index -> L'œuvre de Bernard Simonay, et l'auteur lui même -> La grande bibliothèque -> La salle de la connaissance All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Make a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group