Poséidonia Forum Index
Poséidonia Forum IndexFAQSearchRegisterLog in

Claire Mazard

 
Post new topic   Reply to topic    Poséidonia Forum Index -> Les lieux de rencontres de Poséïdonia -> Le grand musée -> Lecture
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Otsu
Guest

Offline




PostPosted: Sun 24 Jun - 14:57 (2007)    Post subject: Claire Mazard Reply with quote

Pour ceux qui aiment les textes courts, qui frappent fort, je vous conseille Claire Mazard.
Elle économise ses mots ses phrases. Elle a la capacité, que j'admire, à savoir trouver le mot juste. Celui qui va tout dire. Il n'y a pas de fioritures. Pas un mot qui manque. Pas un mot de trop.

Claire mazard adore les citations et n'hésite pas à les utiliser abondament.

Bon, la thématique est plutôt féminine, voire adolescente. Mais ceux qui aiment les belles écritures, à mon avis, ne pourront qu'apprécier.

L'absente (mon préféré)

J'ai écrit ce récit en pensant aux personnes concernées par la naissance sous X mais aussi, en pensant à ceux et celles qui souffrent tout le long de leur vie de l'absence d'un être (enfants orphelins, adoptés, parents qui ont perdu un enfant...). J'ai essayé de traduire ce terrible vide que l'on ressent quand un être cher n'est pas là ou plus là. Mais "L'absente" est peut-être avant tout un récit sur l'adolescence. Léa a dix-sept ans. Et Matilde et Nina, si elles ont respectivement soixante et quarante-trois ans, ont vu leur vie basculer à l'adolescence. L'élève de BEP, Djamal, qui a le mot de la fin, lui aussi a dix-sept ans. N'est-ce pas à cet âge-là que se dessine l'adulte que l'adolescent va devenir ? (Claire Mazard)

Et elle le traduit magnifiquement ce vide...

Avec toi Claire j'aurais aimé la vie

UN livre très délicat et pudique sur l'homosexualité féminine.

On s'était dit pour la vie

Magnifique histoire d'amitié. Pendant tout le roman, on sait que leur amitié a été brisée. la tension monte, on n'ose pas imaginer le pire...

Le cahier rouge

"Travestir son suicide en accident est la moindre des politesses". Cette citation de Françoise Sagan, qui va pousser Ugo à se poser des questions sur son jeune frère, David, mort dans un accident de moto à l'âge de 17 ans quelques années auparavant, est une citation que j'avais notée quand j'étais moi-même adolescente. Cette phrase m'avait particulièrement marquée. Elle m'a "habitée" jusqu'à ce que j'écrive "le Cahier rouge" plus de 20 ans après. Dans ce récit, j'aborde le thème de la communication, ou plus exactement du manque de communication, de l'incommunicabilité qui peut exister entre gens qui s'aiment : côtoyer quelqu'un sans vraiment le connaître, sans l'aimer comme il faudrait. (Claire Mazard)

@Astyan et Solyane : non ce n'est pas un auteur de ...... .Pas cette fois-ci Mort de Rire Et oui je tiens ma promesse Solyane , j'ai commencé Phénix.


Back to top
Publicité






PostPosted: Sun 24 Jun - 14:57 (2007)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Poséidonia Forum Index -> Les lieux de rencontres de Poséïdonia -> Le grand musée -> Lecture All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Make a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group