Poséidonia Forum Index
Poséidonia Forum IndexFAQSearchRegisterLog in

Rêves originaux

 
Post new topic   Reply to topic    Poséidonia Forum Index -> Les lieux de rencontres de Poséïdonia -> La galerie des artistes -> Les textes divers
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Tsaag Valren
Illustratrice officielle
Illustratrice officielle

Offline

Joined: 12 Jun 2007
Posts: 382
Shod'l loer: 394
Puissance psychique: 1.03
Féminin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

PostPosted: Sun 17 Jun - 23:08 (2007)    Post subject: Rêves originaux Reply with quote

Bonsoir =)

Un autre sujet assez différent des précédents : J'ai l'habitude, lorsque je m'en souviens, d'écrire ce que j'ai rêvé pendant la nuit sur un bout de papier le matin au réveil, pour ensuite mettre le scénario du rêve en forme quand il vaut le coup.

Ca donne des scénario complètement loufoques et souvent très originaux, enfin, les voilà, bonne lecture et bon voyage dans mon cerveau de malade :p

(J'ai un peu hésité à poster ces textes, car la plupart du temps il faut être le réalisateur de son propre reve pour en comprendre le sens. Enfin, certains sont très drôles, et ce serait égoîste de les garder pour soi =)

Ils sont classés du plus récent au plus vieux





Avant de commencer, un truc important : Je rêve souvent que je suis un homme... et je ne sais pas du tout pourquoi !


Cambriolage et cavale


Il faisait nuit noire, et je conduisait un vaisseau de couleur orangée, sorte de navette à sections articulées qui ondulait dans l'air un peu comme nagerait un poisson.
Ce vaisseau ressemblait beaucoup à un dragon chinois.

Il faisait nuit noire donc, et je passe près d'un centre commercial, notamment d'une grande quincaillerie (genre Gifi)
Près de ce magasin, je vois une camionette blanche arretée et des gens en train de déménager des trucs. Par curiosité, j'entre pour voir ce qu'ils font. Ils sont en train de vider le magasin de tous ses objets de valeur : TV, lecteur dvd, etc.
Les voleurs me voient et me disent poliment que si je veux quelque chose, je n'ai qu'à me servir.
Je leur dit que la seule chose dont j'ai besoin, c'est un feutre noir, parce que le mien ne marche plus (chose vraie !)
J'entre, je me choisit donc un feutre noir et je sors du magasin.
A ce moment là, les flics arrivent (on s'en serait douté)
Les voleurs sont un peu embetés et me conseillent de monter avec eux dans leur camionette blanche, parce que ça va sentir le roussi.
Leur proposition me touche mais ils sont bien naïfs, je n'ai pas besoin de leur aide et ils feraient mieux de sauver leur peau. (je crois leur avoir ri au nez d'ailleurs)
Je leur propose même d'attirer les flics dans une autre direction pour qu'ils s'échappent tranquillement. Je monte dans mon vaisseau (je me souviens qu'il a un nom mais je ne sais plus lequel Surpris)
Les flics me poursuivent, ils ont aussi des engins volants. En fait, ce ne sont pas des flics, mais des gens que je connais vaguement, ils me pourchassent depuis longtemps et je les fuis depuis longtemps aussi. Ils ont aussi des vaisseaux (pas tout à fait comme le mien, les leurs sont arrondis, genre soucoupe) et en plus ils sont nombreux.

Débute une superbe poursuite, je passe à travers la tôle d'un autre magasin (à travers les "murs" en fait) et j'accelère autant que possible. A un moment, je fais un truc pour fuir, je ne saurais pas trop dire quoi, mais les flics disent "on peut plus le rattraper, il a atteint le *mot super important dont je ne me souviens plus ! il me semble que ça finissait par -gal*
Et hop réveil.





Rêve du 6 avril ou plutot, mix de divers bouquins que j'ai lu et de mes convictions politiques :p
Dans celui là, je me souviens très bien être un homme du début à la fin xD



J'habitais une campagne au bord de l'eau : une large rivière, des champs, et une série de maisons de campagne. Un paysage que j'ai l'habitude de voir en, on dirait un peu Bruyères (village où habite ma mère^^), mais au début du siècle.
En homme qui habitait à la campagne, j'étais pas heureux parce que des vendeurs de marchés et des publicitaires (sisi) venaient envahir nôtre village pour coller des panneaux et prêcher l'amour de l'argent. Je passais mon temps à les chasser pour qu'ils ne reviennent pas, mais ils ont fini par s'installer, alors j'ai annoncé à tout le monde dans le village que j'allais partir. Puis je suis parti avec... un traineau à chiens, vers un pays froid. ca tombe bien, j'adore les chiens :p

Dans ce pays froid (indéfinissable par ailleurs) il y avait des loups, et tous mes chiens de traineau sont morts les uns apres les autres en me défendant.
Il me serait arrivé la même chose, mais 3 personnes m'ont secourues. Sur ces 3 personnes, 2 avaient une tête bizarre (faudrait que je les dessine plus tard^^") avec de grandes oreilles et des fentes à la place du nez, et une jeune fille était humaine.
Bref je me suis retrouvé chez eux, dans un espèce de... parc de jeux, sisi, il y avait des toboggans, des tourniquets, plus un tas de jouets pour les enfants.
De ces 3 personnes, la jeune fille vivait dans une tente, les 2 autres dans... hum, une soucoupe volante, posée sur une butte à côté. Une soucoupe couleur gris métal, dont je n'ai jamais pu voir l'intérieur. J'étais très heureux avec ces 3 personnes, malheureusement les 2 extraterrestres
(supposés ?) finissent par mourir. On les enterre avec la jeune fillle, elle me dit que c'étaient ses parents mais je suis sûr que c'est faux puisqu'elle ressemble à un humain.
On vit tous les 2 dans la tente, et heuu... là je vous passe les détails :p
Je peux préciser que la fille sait faire plein de trucs pas très conventionnels, comme voler en "marchant en l'air", utiliser la télépathie, attirer les animaux, et encore plein de choses très interessantes.
En tout cas on était heureux ! Et un jour, j'exprime le souhait de retourner voir ma famille et mes amis dans mon village d'origine et l'invite à me suivre, mais elle ne veut pas. Alors je pars seul en lui promettant de revenir très vite. Quand je retourne à mon village d'origine, c'est devenu une grande ville, il n'y a plus de champs, et la rivière est polluée. On dirait que 100 ans ont passé. Tous les gens que je connaissais ont disparu et personne ne me reconnait. Je prend un petit bateau pour repartir (mais il est à moteur et je ne sais pas le faire marcher) pendant qu'un espèce d'agent de passage refuse l'entrée en ville à un vendeur pakistanais de cassettes vidéo. L'agent de passage monte dans mon bateau, est mort de rire en voyant que je ne sais pas le faire marcher, et me met en taule parce que je n'ai pas de papiers xD
Je me suis réveillé(e) au moment où mon personnage était en prison, à se dire "jamais j'aurais dû quitter le pays froid".



Rêve du 14 janvier 2006, après avoir abandonné l'idée de faire une IRL à Bordeaux

Encore un rêve masculin.
J'étais un jeune homme, adulte physiquement, mais qui se comportait comme un enfant. Je vivais avec ma maman et mes amis à Bordeaux, dans une grande et jolie maison.

Seulement... voilà, arrive la seconde guerre mondiale, il y avait des soldats avec des symboles nazis partout dans la ville, et tout le monde a peur. Ma mère me dit alors qu'en cas de catastrophe de ce genre, je devrais rejoindre mon père, qui est capitaine d'un paquebot de plaisance qui fait la liaison Bordeaux-Normandie. Donc, tout ce que j'avais à faire, c'est de rejoindre le port.

Oui, mais voilà... Les nazis ne me laisseront pas le faire, parce que d'un coup, je suis un général de l'armée française (à cheval) avec quelques hommes à mon service, dans une ville tenue par l'ennemie. Nous sommes dans une rue, il y a des tas de nazis partout, et j'ordonne à mes hommes de foncer dans le tas en tuant tout ce qui bouge. Je fais de même, et abat un général adverse (reconnu comme tel parce qu'il est lui aussi à cheval). Nous passons. Il me reste à peine 6 hommes. Nous arrivons au bout de la rue, à un croisement (de 3 rues) L'une d'elles va vers la mer, une autre monte, la 3° est celle d'où nous venons.
Evidemment, dans la rue d'où nous venons, des tas de nazis nous poursuivent. La rue qui monte est libre. La rue qui va vers la mer est bloquée par une patrouille. Je demande à mes hommes restants de me suivre en courant dans la rue qui monte parce que les patrouilles nous rattrappent. Ils me disent non, que je dois aller vers la mer, et se mettent à affronter les nazis pourtant 3 fois plus nombreux en me criant de fuir au galop, ce que je fais. Heureusement, mon cheval est hyper rapide et cavale en descendant la rue, grillant sur place tous les poursuivants. Oui, mais un gros camion me poursuit. Le cheval saute, ce que ne fait pas le camion ! En passant par dessus un muret, ma monture fait une chute de 10 mètres et atterit dans un jardin en se relevant péniblement. La mer est toute proche. Nous arrivons sur un chemin tortueux couvert de cailloux. Le cheval boite et n'avance plus du tout, non loin sur le chemin, il y a un 4x4 nazi.

J'abandonne le cheval et grimpe les murets autour du chemin de cailloux, le 4x4 ne me voit pas. Et là : Bingo ! Je suis arrivé à la mer !

Heuu, oui, mais je déchante vite : Pas de port en vue, et surtout, la rive est pleine de crocodiles, des petits crocos, mais des crocos quand même, ainsi que de brochets géants. Je parcours donc la plage (de galets ?) pour essayer de trouver un endroit praticable. A noter que cette plage est incroyablement sale u_u. On y trouve des caisses de munition, des tas d'obus, des animaux morts, etc.

Enfin, j'ai trouvé un endroit praticable ! Comme il y a des crocodiles absolument partout, je vois un groupe de manchots (un grand groupe) qui se jette dans la mer en troupeau, offrant ainsi des chances de survies au plus grand nombre. Ben je vais faire pareil.

Les manchots sont tout petits, autour de leur endroit favori, on trouve des gros requins et encore ces énormes brochets. Il y a aussi une tête de requin coupée qui flotte, tranchée au niveau du cou. Je plonge en même temps que les manchots et, coup de bol, je nage aussi vite qu'eux ! Pas de soucis avec les requins ou autre à l'horizon (ha, si, à un moment, j'ai une vision de moi vu de dessous, comme si un requin regardait. Mais le requin, il préfère la viande de manchot.

Plus réjouissant encore, j'aperçois le port en face ! Un quai, avec 2 gros bateaux. Mais... et oui mais ! Le courant m'entraîne au large, impossible de résister, le port s'éloigne. J'essaie à tout prix de remonter, mais c'est peine perdue. J'aperçois non loin une baleine bleue (vivi), et me dis que je dois être à des kilomètres au large. Il n'y a d'ailleurs plus de manchots.

Quand soudain, BING, je heurte un quai.
Amarré au quai, il y a un bateau.
Dessus, c'est écrit : Liaison Bordeaux-Cherbourg.
Je monte dans le bateau en un rien de temps et parcoure les différentes cabines, avant d'aller dans celle du capitaine. Dans cette cabine, 3 personnes : un vieux à barbe et à lunette qui ressemble au captain Igloo, un gars à barbe noire et à pipe qui ressemble au... capitaine Haddock et un jeune, je ne sais plus trop à quoi il ressemblait.

Je leur dit : -Bonjour, je suis...
Je suis qui ? Je ne connait même pas mon nom dans ce scénar. On me souffle a l'oreillette que je m'appelle Bastien, soit, je m'appellerai donc Bastien.
Et les 3 hommes répondent en coeur : "Mais on connait pas de Bastien nous".
J'ai fait tout ça pour rien ! Dégouté, je m'apprete à repartir, quand capitaine Igloo me dit :
"-Attend, reviens, c'était une blague, je suis ton père"
Je hurle "PAPA" en me jetant dans ses bras. Fin :p



Rêve très vieux : Le vaisseau fantôme complètement dingue.
Le seul "rêve très vieux" dont je me souvienne dans les moindres détails.


Cette fois, j'étais moi même, fait très rare. Petite fille donc, accompagnée par ma grand-tante et mon grand-oncle, nous entrons dans un bateau à plusieurs étages, échoué sur une plage de normandie.
Le bateau est habité, même très peuplé, pas par des fantômes, mais par un tas de commerçants qui y ont ouvert des cafés, des cinés, des boutiques de joyeusetés, et cétéra.
Nous commençons par nous rendre à l'étage du cinéma (tout en haut) et on s'installe bien confortablement.
Soudain, une voix hurle dans "Attention il y a des microbes ! ". Effectivement, la salle de ciné est envahie de microbes géants, c'est à dire des espèces de petits monstres flottant lentement dans l'air. "Ne les touchez pas", hurlent les gens.
Hélas, j'en touche un, ou plutot le microbe géant me touche, et instantanément, je tombe malade, une maladie caractérisée par le fait que mes cheveux deviennent carrés et rose fluos (sisi) Je dis "carré", mais en fait, c'est comme s'ils devenaient pixelleux façon personnage de jeux sur super Nes.
Ma tante, mon oncle et moi commençons à fuir à desecndant les étages. A l'un d'entre eux, on demande une infirmière. Je ne sais pas ce qu'on nous répond, car je vois une porte à battants en plastique surmontée d'une pancarte "sortie de vinaigre". Sisi xD
Je vais par là (sortie quand même) et le battant en plastique se soulève et m'arrose de vinaigre dégueulasse.
La suite est assez floue, je me souviens avoir passé une salle ou il fallait sauter sur la tête de tortues comme dans Mario, et le rêve s'est terminé quand nous somems tous sortis du bateau.




J'ai failli oublier le dernier : Choc post-éléctoral.

Précision : quand j'étais étudiante, à la fac, j'ai toujours pensé que la fac ressemblait à un gigantesque centre commercial. Parce qu'il y avait des escalators partout, parce que les vendeurs de sandwitch et les assurances scolaires avaient des locaux sur place.
ce'st aussi le lieu où l'in te fait miroiter tous les miracles possibles pour te faire oublier qu'en réalité, tu te trouves dans l'antichambre du chomage Clin d'œil

Et donc j'étais revenue à la fac. A un détail près : Tous les murs étaioent peints en rouge et décorés
de portraits géants de Nicolas Sarkozy, exactement comme ceux de Mao en chine.
J'essaie de sortir de ce lieu, mais c'est impossible car la sortie est une ligne de caisses où tout le monde fait la queue, pour sortir, je dois payer et en prendre pour 5 ans comme tout le monde !


Huuuum rien de nouveau depuis, ou plutot je ne m'en souviens pas.
si vous avez aussi des rêves très drôels ou très biscornus n'hésitez pas à poster juste apres, c'est pas un topic réservé :p


Back to top
Visit poster’s website MSN
Publicité






PostPosted: Sun 17 Jun - 23:08 (2007)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Tsaag Valren
Illustratrice officielle
Illustratrice officielle

Offline

Joined: 12 Jun 2007
Posts: 382
Shod'l loer: 394
Puissance psychique: 1.03
Féminin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

PostPosted: Wed 24 Oct - 12:41 (2007)    Post subject: Rêves originaux Reply with quote

Rêve de cette nuit dont je me souviens très bien sur la fin, je l'ai beaucoup aimé, voilà :



J'étais dans je ne sais pas quel rôle, en vue à la première personne (CAD je voyais par mes yeux)
Je voyageais avec un petit groupe de gens d'apparence nordique (des vikings quoi^^) dans des paysages enneigés, boueux et sauvages. Nous étions peut-être 5 ou 6. Nous avions une charette où s'entassaient toutes nos possessions et nos vivres, tirée par un cheval.

Arrive un moment où la charette s'embourbe dans une ornière (ou truc approchant) enneigée et nous avons 2 roues fracassées. Nous campons quelques temps sur place, le temps de changer la charette en traîneau. L'un de nous dit que "de toutes façons, à partir d'ici, y'aura plus que de la neige."

Nous arrivons à un port où un seul et unique Drakkar attend que nous embarquions. Sur le quai, il y a Poupsky. ¨Vous savez, ma chatounette...
Je lui fais un câlin et je lui dis que je ne peux pas l'emmener là où je vais, elle serait malheureuse.
J'embarque sur le drakkar et quelqu'un dit "ça fait du bien de retourner au vinland"

Là, je me suis réveillée.

Rêve hyper interessant pas vrai ? En fait je suis en train d'écrire un scénar sur la mythologie nordique ! Et je suis obligée de laisser Poupsky à son ancien maître avec lequel je me suis fâchée (et pour cause)
Par contre, je n'arrive pas à interpréter le reste.


Back to top
Visit poster’s website MSN
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 16:24 (2019)    Post subject: Rêves originaux

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Poséidonia Forum Index -> Les lieux de rencontres de Poséïdonia -> La galerie des artistes -> Les textes divers All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Make a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group